Comment écrire des textes sans fautes évidentes



Il est fort regrettable de devoir constater que bien souvent les auteurs de sites, les contributeurs de Wikipédia et les intervenants sur les forums et les blogues ne se sont même pas relus, alors qu’ils ont souvent fait l’effort de produire un texte de grande qualité.

Je les encourage fortement à utiliser les outils à leur disposition, dont certains sont signalés ici :


Pour les conventions typographiques, voir ce qu’en dit Wikipédia :
https://fr.wikipedia.org/wiki/Wikip%C3 %A9dia: Conventions_typographiques



Si vous voulez contrôler à la fois la grammaire et l’orthographe, je vous conseille vivement Bon Patron. Il existe une version gratuite 5 quelque peu limitée et une version Pro 6 payante, mais qui ne coûte pas cher (12 euros par an) pour les services offerts. Vous pouvez tester cette dernière gratuitement pendant cinq jours. Elle vous offre en plus les contrôleurs d’anglais et d’espagnol.

Mais au risque de me répéter, se relire plutôt deux fois qu’une éviterait déjà pas mal de fautes flagrantes : mots en double ou manquants, mauvais accord des adjectifs et participes passés, etc. L’idéal est de faire lire son texte par quelqu’un d’autre.

Ma méthode

Quand je veux corriger un texte (souvent récupéré sur le Web), je fais un copier/coller dans LibreOffice Writer où l’extension Grammalecte 7est toujours activée. Alors que le vérificateur orthographique souligne d’un ondulé rouge les mots inconnus, ce qui permet de corriger pas mal de fautes d’orthographe, Grammalecte souligne d’un ondulé bleu les problèmes de grammaire et de typographie.

Le formateur de texte de Grammalecte est particulièrement efficace pour corriger la typographie d’un texte en quelques clics. Cliquez sur Grammalecte ajouté dans la barre de menus de LO Writer (entre Outils et Fenêtre) et ensuite sur Formateur de texte.

Alors que je suis pourtant plutôt doué pour détecter les fautes à la simple lecture d’un texte, LibreOffice Writer + Grammalecte en trouve encore que je n’avais pas remarquées (parce qu’elles sont trop discrètes).

Exemple : « … mentions sur un page personnelle ». Le vérificateur orthographique ne signale rien parce que tous ces mots existent dans le dictionnaire. Grammalecte souligne le mot « personnelle » (d’un trait ondulé bleu clair, trop peu visible à mon goût) parce que si « un page » était correct, alors l’adjectif qui suit devrait être au masculin. Ici, c’est bien sûr l’article qu’il nous faut corriger.

Il est à noter que c’est la seule faute que j’ai trouvée dans un long texte écrit par quelqu’un qui visiblement a une très bonne orthographe. Mais nul n’est à l’abri d’un manque d’attention ou d’une faute de frappe. Et notre cerveau nous joue des tours en lisant les mots comme un tout, surtout quand nous relisons nos propres textes parce que nous en connaissons déjà le sens.



- - o o O o o - -



Dernière édition le 6/12/2017
Copyright – Vazkor – Licence WTFPL

1https://fr.libreoffice.org/download/libreoffice-stable/

2http://www.leconjugueur.com/frconjonline.php

3http://atilf.atilf.fr/dendien/scripts/tlfiv4/showps.exe?p=combi.htm;java=no

4http://www.mediadico.com/

5http://bonpatron.com/

6http://pro.bonpatron.com/

7https://www.dicollecte.org/#download_lo